SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

23 juin 2017

O.M. AÏVANHOV – Q/R – PARTIE 4 – JUIN 2017


Eh bien chers amis, nous allons pouvoir continuer vos différentes interrogations et discuter ensemble. Alors reprenons ce que vous avez à demander.

Question : Frère K a mentionné que Marie avait été fécondée par une semence humaine non terrienne. Pourriez-vous préciser à propos de cette origine humaine non terrienne, et quelle est l’origine galactique de Jésus ? Est-ce la même que celle de Marie-Madeleine?

Non, la même que Marie bien sûr. Mais comme Marie, vous le savez, les mères généticiennes, elles sont pas vraiment dans la 3ème dimension, il a fallu retrouver des relais génétiques issus de Marie, mais qui se trouvaient ailleurs, qui se trouvaient parmi les peuples humains – et pas humanoïdes – dans des mondes libres. Mais maintenant, ça ne servirait à rien que je vous dise si c’est Andromède ou les Pléiades ou autre chose, mais vous vous doutez bien que ça a un lien avec, on va dire, un système solaire de 3D unifiée, mais si possible qui était effectivement le plus proche de la Source, c’est-à-dire les Pléiades.



Question : suis-je dans la prédation si je tue un moustique qui essaie de me piquer ou si j’arrache des herbes dans mon jardin ?

Mais c’est n’importe quoi là, hein. Et quand vous mangez un légume aussi, c’est de la prédation. De toute façon, la prédation est généralisée sur ce monde, donc tout est acte de prédation. Tout ce que vous menez au sein de la dualité est nécessairement dans l’action-réaction, et l’action-réaction conduit systématiquement à la prédation, donc tout est un acte de prédation, si vous voulez aller jusqu’au bout. Même le fait, effectivement, de tuer un moustique est un acte de prédation, mais il faudrait vraiment être stupide pour se laisser piquer. Vous êtes obligés de vous adapter. Ce dont je parlais tout à l’heure, c’est surtout dans les relations humaines, mais la prédation, elle est présente dès que nous sommes incarnés, c’est la dualité inexorable de ce monde.

Donc la prédation, vous n’avez pas à vous priver de manger, pourtant vous savez très bien que la plupart des habitants de la 3D unifiée, soit n’ont pas de système digestif, et d’ailleurs les delphinoïdes, Ramatan vous avait bien expliqué qu’ils conservaient un repas rituélique, c’était un banquet, des agapes une fois par semaine, mais ils ont aucunement besoin de manger. Mais ils ont un système digestif. Et faut pas croire qu’il y a nécessité de manger dès que vous êtes dans la matière, mais cette matière carbonée est enfermée, c’est ça qui est responsable de la prédation, mais tout est acte de prédation. Il peut pas y avoir d’harmonie, d’équilibre, d’amour et de paix dès l’instant où même pour survivre, ou vivre, vous ingérez quelque chose.

Donc vous voyez, il faut pas pousser le bouchon trop loin. Déjà si vous résolvez et vous voyez la prédation à l’œuvre entre vous, c’est déjà énorme, mais vous êtes obligés de manger, pour la plupart encore, il me semble. Certains, effectivement, n’ont plus réellement besoin de manger, même pas de prendre le prâna des aliments, parce qu’ils sont nourris directement, cette fois-ci, ça a été dit je crois, pas Frère K mais Un Ami et Maître RAM, puisque quand vous respirez, vous avalez la Lumière, et quand vous avalez la Lumière par l’arbre bronchique, la Lumière, elle est métabolisée et elle vous nourrit, réellement et concrètement.

Comment croyez-vous que les mystiques, aux siècles précédents, comme certains en occident, mangeaient et vivaient avec une hostie par semaine, s’ils n’étaient pas nourris directement par l’Esprit saint, comme ils disaient, par la Lumière vibrale. D’ailleurs c’est pour ça, y en a qui se posaient des questions comme je disais, pendant les trois jours, mais rassurez-vous, ceux qui seront sur les structures des Cercles de Feu, on n’a pas prévu à manger ni à boire, même si vous avez votre corps physique, parce que la Lumière a pris le relais sur la digestion et vous digérez la Lumière, et là, c’est pas une prédation. Mais jusqu’à cette période-là, ben vous savez très bien que vous ingérez des choses.

Et je vais même aller plus loin, excepté dans ce qui est nommé la sexualité sacrée, un acte sexuel, même bien conduit, même équilibré, est nécessairement une forme de prédation. Quand vous êtes dans les dimensions unifiées, je vous ai dit, même dans la 3D, qu’il y a des peuples qui n’ont pas besoin de système reproducteur ni même d’organes génitaux. Puisqu’ils ne mangent pas et qu’ils ne boivent pas, ils n’ont pas besoin ni de faire pipi, ni de faire caca quoi que ce soit. Et comme y a pas de sexualité et que la sexualité, comme vous dites, se vit avec le cœur, la sexualité du cœur c’est la fusion des cœurs. Ça vous donne une extase qui est bien plus grande que l’extase sexuelle même la plus aboutie, si je peux dire.

Et quand je vous dis que la félicité que vous font vivre les Théophanies, quand elles sont installées, vous avez l’impression de réellement jouir comme avec les organes génitaux, mais en permanence. C’est un état qui est un état naturel. Alors bien sûr, tant que vous le vivez pas, vous arrivez pas à comprendre comment trouver son cœur et vivre la Théophanie, mais dans un état d’extase, de félicité, comme nous disons, qui est largement plus évident que l’acte sexuel. L’acte sexuel, indépendamment du plaisir, même quand il y a une communion importante, ça dure quelques dixièmes de seconde, une minute, quelques minutes. Ceux qui sont réellement et concrètement et définitivement dans cette vibration de la Théophanie, à travers ce qu’ils perçoivent dans le cœur et dans leur conscience, sont en train de se faire l’amour à eux-mêmes et au monde en permanence.

C’est les mêmes énergies qui sont mises en route, simplement dans un cas, ça reste à un endroit – sauf dans la sexualité sacrée – sauf que là, la jouissance, parce que c’est une jouissance quand nous parlons de félicité, cette jouissance est tout à fait superposable à l’acte sexuel, sauf qu’il y a pas de sexe, y a juste le cœur.

Et d’ailleurs, pour ceux d’entre vous qui sont éveillés et qui ont une sexualité harmonieuse, vous allez, si ce n’est déjà fait depuis des années pour certains, constater que même le contact génital ne se passe plus au niveau génital. C’est le point de départ, mais ça arrive au cœur et à la tête. Alors  selon, bien sûr, le tantrisme, y a des positions différentes qui font circuler l’énergie plutôt de l’un à l’autre ou de l’autre à l’un, mais ça c’est la sexualité sacrée, c’est-à-dire que la jouissance, le plaisir, n’est pas un plaisir sexuel, les organes génitaux ne sont qu’un moyen d’arriver au cœur. Bien sûr, c’est loin d’être le cas dans la sexualité normale, hein, puisque les énergies restent en bas. Mais c’est la même chose. C’était quoi la question ?

Question : la question était par rapport aux moustiques… et aux mauvaises herbes.

Je vois pas comment j’ai pu arriver des moustiques à la sexualité. Mais enfin bon, c’est quelque chose qui pénètre, c’est pareil.

Il n’y a plus de questions écrites.

Eh bah alors vous avez toutes les latitudes pour poser les ultimes questions, hein.

Question : les Théophanies spontanées allant devenir permanentes, quand on est avec des personnes non informées et qu’une Théophanie se manifeste, quelle est l’attitude à avoir ?

C’est très variable, selon ce que tu observes, ça sera pas toujours pareil. Avec un inconnu, par exemple tu vas faire tes courses, t’as une Théophanie qui se déclenche au moment de payer, ça pourra très bien se passer, mais si c’est par exemple avec des gens qui te sont reliés affectivement, génétiquement, parents je veux dire, ou amis, ou connaissances on va dire, pas l’inconnu comme quand tu vas faire les courses, eh bien des fois ça se passera très bien, l’autre ne sentira rien du tout. Parfois vous allez constater que d’un coup il se met à mettre sa main sur le cœur et à regarder partout pour demander ce qui se passe, et dans d’autres cas, vous allez constater, et ça dépend pas de vous, que l’autre il va se mettre très en colère et changer totalement de comportement avec vous, et vous n’y pouvez rien.

Dans la Théophanie spontanée, vous dirigez rien. C’est le principe, c’est qu’elle se produit à l’emporte-pièce, et vous allez constater par vous-mêmes, comme l’exemple que j’ai donné par rapport au chef d’État, que dans certains cas cette Théophanie, elle vous revient, et je vous ai dit que quand elle revenait, vous sentez que ça passe par la petite Couronne de la tête avant de réintégrer le cœur. Puisque le cœur est présent aussi maintenant totalement, puisque le cœur est monté à la tête, je crois que ça a été dit ça, hein, et donc c’est exactement la même chose.

Les Théophanies spontanées, vous allez observer des gens qui sont totalement insensibles, d’autres qui vont changer de comportement plutôt de façon, sans savoir ce que c’est, plutôt agréable, et d’autres qui vont avoir des idées de meurtre en face de vous. C’est pour ça qu’il faut respecter, dans les Théophanies que vous faites, quand c’est surtout des gens que vous connaissez. Quand c’est un inconnu qui se présente à l’autre bout de la planète, c’est pas gênant, mais quand c’est une connaissance, un ami, la famille et tout, et que la personne est en opposition frontale à la Lumière, vous risquez d’avoir des réactions, hein. Mais vous n’y pouvez rien. D’abord l’énergie vous reviendra par la petite Couronne, et ensuite vous risquez d’observer des choses un peu bizarres. Donc dans ces cas-là, tu te sauves sur la pointe des pieds.

Et surtout ne t’amuse pas à dire à une personne qui est en colère ou dans le déni que c‘est ton cœur qui a fait ça, parce que si la personne est dans le déni, pour elle c’est rien du tout, c’est quelque chose qu’elle ne peut pas voir et qu’elle ne veut surtout pas voir, parce qu’elle est enfermée dans son ego et dans sa personne.

Donc je peux pas répondre de manière unique, ça va dépendre ; à chaque cas  il faudra vous adapter. C’est déjà le cas, hein, vous avez tous observé, même sans sentir encore le cœur et la vraie Théophanie, mais que face à certaines personnes que vous connaissez, sans raison apparente, ils changent de comportement,  ils vous agressent, ils deviennent  en colère. Ou l’inverse aussi. C’est l’action de la Lumière, qui ne dépend pas de vous, parce que vous savez qu’indépendamment même de la Théophanie, dès que vous commencez à être installés dans le cœur, ce rayonnement il est permanent, hein.

Quand vous avez par exemple Ma Ananda Moyi qui est avec vous, ben vous sentez sa Présence avant même qu’elle travaille sur vous, elle rayonne de partout, même si elle concentre son rayonnement, par exemple pour créer un rayonnement, une radiance du cœur, ou un voile de Lumière, ou avec les Archanges quand ils font les cures vibrales. C’est exactement la même chose. Et vous ne pouvez pas contrôler la Lumière, surtout quand c’est effectivement spontané. Donc il faut vous adapter à chaque circonstance, par rapport à cela. Mais de toute façon, la Lumière n’est pas perdue parce que si y a un refus, elle vous revient en boomerang, quand c’est spontané, et elle réintègre, cette Lumière qui a été émise spontanément réintègre la source d’où c’est parti, c’est-à-dire le cœur.

Question : la manifestation du Feu Igné peut-elle entraîner des douleurs, par exemple, au niveau du cœur, des douleurs de type angine de poitrine ?

Pas tout à fait, parce que si vous avez des douleurs dans la poitrine, c’est tout à fait possible, c’était d’ailleurs le cas quand les Portes AL et Unité sont devenues actives chez certains d’entre vous, ça donne des douleurs. Mais la douleur, elle reste, elle est pas une striction de l’ensemble de la poitrine comme dans ce que tu nommes l’angine de poitrine mais elle va… elle descend pas dans les membres, ça va rester en regard des Portes. Même si ça intéresse par exemple les trois Portes, vous allez sentir le Triangle de la Nouvelle tri-Unité. Si c’est la Porte Unité, vous allez sentir une douleur sur la Porte Unité, parfois sur la résonance postérieure qui correspond aux ailes, de chaque côté de KI-RIS-TI,  ou parfois ça peut un peu remonter vers l’épaule ou aller vers le centre, mais c’est pas les caractéristiques d’une douleur cardiaque, au sens médical.

Question : la douleur signifie-t-elle résistance ?

Non, pas du tout. Ça peut être l’intensité de la Lumière qui travaille beaucoup à ce niveau-là. D’ailleurs vous sentez des picotements ou des coups d’aiguille qui durent très peu de temps à différents endroits du corps. Ça, c’est pas des résistances à la Lumière, c’est la Lumière qui s’installe, qui élargit les voies de communication au niveau physique et qui transforme vos cellules, vos organes et tout – et les transforme concrètement. Et d’ailleurs les médecins vont y perdre un peu leur médecine. Vous avez par exemple des exemples très connus, hein. Imaginez que vous avez quelque chose qui est très courant, c’est-à-dire une anémie, vous n’avez pas assez de sang. Et vous faites une prise de sang et on vous dit « mais avec ce sang que vous avez, qui est si faible, vous pouvez pas être debout, vous pouvez pas fonctionner ». Et vous fonctionnez, pourtant.

Vous avez aussi par exemple des maladies génétiques qui ont disparu chez certains frères et sœurs, et quand on fait le bilan biologique, on sait repérer cette anomalie génétique, elle est toujours présente et pourtant elle n’est plus manifestée. Pourquoi ? Parce qu’il y a d’autres brins d’ADN dont eux ne tiennent pas compte, qui sont pas encore…  ils sont semi-physiques, ces nouveaux brins d’ADN. Vous savez que y a douze brins d’ADN, hein, mais les autres sont efficients. Donc vous pouvez très bien avoir des marqueurs biologiques de quelque chose de connu, très connu en médecine, et ne souffrir d’aucun symptôme de cette anomalie biologique.

D’ailleurs par exemple les frères et les sœurs qui se retrouveraient, ou qui se sont retrouvés durant ces années passées, avec des pathologies graves, c’est-à-dire des cancers, qui théoriquement mettent en jeu le pronostic vital, on s’aperçoit de quoi, et les médecins aussi ? Que ces frères et ces sœurs, leurs patients si vous voulez, sans jamais avoir rien fait, n’ont jamais de métastases, n’ont jamais d’altération de l’état général, même avec une tumeur qui grossit, parce qu’elle reste locale. Les mécanismes de défense, non pas du système immunitaire mais de la Lumière par rapport à la perte de l’intégrité, par rapport à une tumeur, permettent de limiter réellement et concrètement l’expansion de ce genre de pathologie ; même sans les faire disparaître, ça se fossilise et ça meurt. Ça devient cristallisé, donc la tumeur, même si elle bouge un peu, elle ne peut pas essaimer. Vous voyez, ça, c’est très important, parce que c’est pas le système immunitaire, ni la vitalité et la bonne santé, c’est l’action de la Lumière.

Autre question.

Question : une nuit, j’ai fait les protocoles de Maître Ram et de Un Ami. En demi-sommeil, j’ai ressenti comme si des serpents blancs sortaient de mon corps et disparaissaient. Cela a-t-il une signification ?

Oui, bien sûr. C’est une forme symbolique d’élimination des derniers engrammes. C’est un serpent, mais comme tu dis, il est blanc. Donc ça, c’est pas des prédations, c’est ce que je disais par rapport aux habitudes et aux comportements spontanés que vous n’avez pas vus. Donc effectivement, l’éclairage de la Lumière par les petits exercices que vous ont donnés ces deux Anciens, sont tout à fait à même de vous aider, sans travailler sur la personne, en travaillant uniquement sur la Lumière, de constater que des choses qui appartiennent à la personne – qui sont pas des pathologies ou des mémoires mais, comme je l’ai dit, des habitudes –, s’éliminent de cette façon-là.

Question : il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir des crampes et la douleur était telle que je m’évanouissais. Après il m’arrivait des problèmes.

Des crampes où ?

Question : à l’intérieur des cuisses.

Oui, l’intérieur des cuisses. La partie haute ou jusqu’au genou ?

Question : jusqu’au genou.

Oui, c’est le trajet des méridiens, des gros nadis, pardon, pas des méridiens, qui sont en liaison avec la plante des pieds, le creux des genoux et les Portes nommées Précision et Profondeur.

Question : pourquoi je m’évanouis à chaque fois ? Après je m’ouvre le cuir chevelu, là je suis tombée sur un lavabo sur la Porte ER.

Bah parce qu’il vaut mieux que tu disparaisses pour laisser se vivre ce qu’il y a à vivre.

Question : avant, chaque fois que je revenais à moi, on me disait : « tu vois, le passage est facile ».

Ben oui, il est facile, dès que tu as disparu.

Question : la dernière fois, ils ne l’ont pas dit.

Ils en ont peut-être marre de te répéter la même chose. Et y a rien de plus terrible, sincèrement, que les habitudes toutes bêtes de votre vie. Je dirais, comme c’est des choses qui n’ont pas été vues, que vous considériez comme normales, j’ai parlé des horaires par exemple, mais tout autre chose aussi, mais quand ça s’évacue par l’éclairage de la Lumière, eh ben c’est obligé de passer par des choses qui vont vous ébranler, psychiquement ou physiquement. Donc c’est cet ajustement très fin entre l’éphémère et l’Éternel. Et d’ailleurs, si les processus se passent la nuit ou dans ton cas extrême où tu t’évanouis, c’est parce qu’il est beaucoup mieux que ta personne ait disparu complètement pendant que la Lumière s‘occupe de toi. D’ailleurs, j’ai parlé aussi des vertiges en position allongée, j’ai parlé de toutes ces choses-là.

Hein, le problème, c’est que quand vous revenez, vous allez vous en saisir, bien sûr, comme tout un chacun, pour essayer de comprendre, de relier ça à quelque chose, c’est-à-dire une causalité. Et en mettant en route votre mental par rapport à ça, ben ça va recommencer, parce que tant que vous n’acceptez pas que la chose qui s’est produite n’a pas besoin de votre conscience pour résoudre quelque chose… bien sûr si c’est un problème médical, faut aller voir un médecin, mais si jamais rien n’est retrouvé, surtout dans ce cas que tu décris, parce que là tu décris le circuit d’un nadi par rapport à Précision et Profondeur, ça  veut dire quelque part aussi que quel que soit ce qui a été vécu jusqu’à présent, il manque un peu de Précision et de Profondeur, c’est-à-dire de se débarrasser justement de toutes ces habitudes et de toutes ces références, d’être vierge, si je peux dire, par rapport à ce qui se déroule.

Mais bon, je suis bien conscient que quand on est incarné, même si on est réalisé, libéré, on a toujours besoin de savoir, de comprendre, d’expliquer. C’est le mental ça, c’est l’ego, même si vous voyez votre mental à l’œuvre. C’est sa fonction.

Question : je m’inquiète car cela se répète. N’est-ce pas le cœur qui dysfonctionne ?

Ah bah va voir un médecin. Mais il y a d’autres raisons aux évanouissements que le cœur.

Question : à chaque fois, ils me disent que je n’ai rien.

Ben si tu reviens et que y a rien, c’est que ça concerne ce que j’ai dit, c’est pas médical.

Bonnes chutes.

Question : quand je pratique la respiration de Maître Ram, au moment de la rétention, je suis prise de quintes de toux. Avez-vous un conseil ?

Quand tu respires amplement, comme a dit Maître Ram, la Lumière pénètre, mais une fois que tu es en pause respiratoire, cette Lumière donc est métabolisée et se dirige là où elle doit se diriger, c’est ça qui occasionne la toux, c’est des choses qui s’éclairent. Par là, il peut t’être montré qu’il y a encore des choses qui sont pas résolues au niveau de l’attachement, c’est-à-dire la gorge. Y a rien à faire, faut laisser faire. Avec l’éclairage mais aussi, si tu veux que ce soit plus doux, tu peux te servir plutôt des gestes qui ont été donnés par Un Ami, plutôt que la respiration.

La respiration, c’est très rapide, hein, et ça diffuse partout. Par contre, quand vous mettez les mains aux endroits qui ont été donnés par Un Ami concernant les Portes Précision-Profondeur, AL-Unité et OD-ER. Là c’est un peu différent parce que vous travaillez sur une concentration de la Lumière au niveau du cœur, alors que la respiration va plutôt faire diffuser cette Lumière et va aller éclairer ce qu’il faut éclairer. Mais les deux sont complémentaires, bien sûr.

Autre question.

Question : quand je suis dans le Cœur du Cœur, je ressens les Portes AL et Unité, mais cela passe par la nuque jusqu’au point ER de la tête.

C’est normal. Le cœur est monté à la tête, donc le cœur que tu sens ici, il est aussi là. C’est tout à fait logique. Et d’ailleurs je crois qu’Uriel, et Mikaël peut-être aussi, vous ont parlé de cette petite Couronne ; c’est la fusion des Éthers, il me semble. L’alchimie du cœur que vous vivez, et d’ailleurs ça a été décrit dans toutes les traditions, vous avez le chapeau de Bouddha avec le 7ème chakra et en son centre, le deuxième chapeau, la coiffe de Bouddha, qui est le cœur. Le cœur est monté à la tête, vous avez mis fin à l’Illusion.

Question : après avoir pratiqué, la nuit, les protocoles donnés par Maître Ram et par Un Ami, j’ai rêvé de plein d’hirondelles, et c’était étrange car elles arrivaient tard par rapport au printemps.

Dans un rêve ? Mais quel rapport avec les processus de Ram ?

Question : j’ai fait ce protocole la nuit, et ce rêve est arrivé. Y a-t-il un lien ?

Ah non, y en a aucun. T’as le droit de rêver indépendamment de ce que tu fais avec ces protocoles. Il faut pas confondre les rêves, comme j’ai dit dans les premières interprétations, qui sont en fait un vécu mais que le mental vous présente comme un rêve parce qu’il peut pas le comprendre, et des rêves ordinaires qui se produisent.

Question : ce rêve a-t-il une signification, même s’il n’est pas lié aux protocoles ?

Bah l’hirondelle, c’est l’oiseau, c’est le royaume de l’Air, c’est le royaume de la Lumière, c’est beaucoup de choses. Et tu disais que les hirondelles étaient arrivées ou pas arrivées ?

Question : elles étaient en retard par rapport au printemps.

Oui, c’est en retard, mais je peux rien dire de plus par rapport à cela.

Y a un proverbe qui dit : « Une hirondelle ne fait pas le printemps. » Le printemps, c’est quoi, indépendamment du vrai printemps ? C’est la résurrection, c’est le retour de la Lumière.

Autre question.

… Silence…

Les questions se sont taries.

Question : il y a 320 000 ans, les Archontes ont installé des implants chez tous les humains pour diriger leurs vies tout au long des réincarnations...

Oh ils n’avaient pas besoin d’implants. Dès l’instant où ils contrôlent le système de contrôle du mental humain sur les dimensions intermédiaires, tout le reste se matérialise comme ils le souhaitent, puisque c’est eux qui contrôlaient la précipitation matérielle de ce qui venait d’en haut. Ils interceptaient la Lumière d’abord, par la déviation de la Lumière sur l’axe falsifié, la Lumière dite oblicale et non pas directe, mais ils ont pas besoin d’agir sur les individus, jamais. Sauf bien sûr pour ceux qui sont camouflés dans des corps humains, qui sont présents parmi vous, mais pour les Archontes de la falsification directe, ils n’ont pas besoin d’être présents et de travailler sur chaque personne.

Comment voulez-vous imaginer qu’ils mettent des implants sur chaque personne ? Et c’est pas nécessaire puisque votre structure biologique elle-même est marquée par ce sceau reptilien, c’est tout le cerveau archaïque. D’ailleurs, c’est l’un de leurs symboles, c’est l’œil, c’est le fameux troisième œil, vous savez, quand ils vous montrent un seul œil. Ils n’ont pas besoin de mettre quelque implant que ce soit, ça c’est encore des délires de ceux qui imaginent qu’il faut retirer des implants Archontiques. Donc ils sont en réaction par rapport à ces implants, je parle pas d’entités, hein, tu as bien parlé d’implants.

Y a pas besoin d’implants puisque c’est déjà implanté directement dans le cerveau et dans les cellules, y a rien besoin de plus. Et la manipulation, elle est pas individuelle, sauf pour certains êtres qui sont chapeautés, on va dire, par des Archontes. Mais eux, ils se nourrissent pas d’une personne, sauf si elle est possédée, ils se nourrissent, dans le système de contrôle humain, de toutes les émotions et de toutes les activités mentales contraires à la Lumière qui sont déversées dans ce réservoir de nourriture, pour eux.

Donc l’histoire des implants reptiliens et tout ça, c’est du business puisque vous pouvez pas changer votre structure biologique. On peut que mettre de la Lumière par-dessus pour changer les modes de fonctionnement de vos cellules et de votre cerveau, mais les noyaux du cerveau reptilien, ils sont toujours présents dans la structure biologique, que vous ayez retiré des soi-disant implants ou pas. C’est pour ça que le cœur doit prendre le relais de la tête, et c’est pour ça qu’à l’issue des Théophanies,  beaucoup d’entre vous commencent à ressentir la liaison entre le cœur, et le cœur qui est là. C’est le cœur qui vous avait été retiré de la tête par la falsification. Tout le reste découle de là, sans aucune exception.

Vos habitudes, qui vous gênent maintenant, le besoin de résoudre, de l’action-réaction, de comprendre, d’expliquer. Ça, c’est pas des implants puisque c’est inscrit directement dans votre structure, dans toutes nos structures, même moi, tous les êtres, même Bidi. Simplement, à partir du moment où s’activent les Étoiles IM et IS, y a déjà un éclairage qui se fait, et quand vous êtes dans l’humilité totale et que vous saisissez et vivez que vous n’êtes pas cette personne, réellement et concrètement, le cœur s’allume et vous êtes libres. Mais les structures archaïques, elles sont là tant que le corps biologique sera là.

Ça, c’est le genre d’implant qu’on peut pas retirer, vous vous en doutez bien. Mais c’est pas un implant, je dis ça en plaisantant, c’est la structure. Ah vous savez, y en a qui s’amusent avec ça, y en a d’autres qui s’amusent avec les lignées. Nous avons appris, y a peu de temps, que y a des rigolos qui s’amusent à communiquer les lignées de l’extérieur, et en plus à faire payer. Ils vont avoir des drôles de surprise, eux, très drôles. Mais ça, c’est l’art de la manipulation et de l’inversion des Archontes. Les Archontes, maintenant, ont très bien compris que pour se faire admirer, il fallait parler d’amour et il fallait parler le langage de ex-AD. Ça fait « in », ça fait à la mode. Et en plus comme c’est réel, parce que tout le monde s’en aperçoit, ce que nous vous avons donné depuis tant d’années, même ceux qui refusaient, ils vivent les vibrations. Donc ils sont bien obligés de se rendre compte qu’y a une antériorité qui a été écrite.

C’est pour ça que maintenant vous êtes de plus en plus nombreux, même si y a plus d’organisation, de structure, et tant mieux, à lire, à écouter, à entendre, à suivre, si je peux dire, votre propre chemin, et en corrélant ce que vous vivez avec ce qui a été écrit voilà de très nombreuses années. Et c’était prévu ainsi. Même si y a du retard, si je peux dire, au contraire, c’est une aubaine, et je dirais même que la Lumière est toujours plus intelligente que nous, les plans que nous avons bâtis en tant que Melchisédechs et Étoiles pour la libération de la Terre. Nous aussi, nous suivons les lignes de moindre résistance de la Lumière, vous voyez ? Alors bien sûr, rappelez-vous que les forces Archontiques sont des parfaits imitateurs, ils peuvent même imiter l’Amour. Ils ont un très beau sourire, ils sont bien habillés, ils emploient un discours que vous reconnaissez. Ce sont des séducteurs, avant d’être des méchants reptiles qui viennent vous sucer le sang.

Et d’ailleurs ils préfèrent ça, parce que pour eux c’est beaucoup plus jouissif de tromper les gens à travers justement, déclencher un élan d’amour envers vous et se nourrir de ça. L’intérêt que vous donnez à ces pseudo-maîtres ou à ces pseudo… je sais pas comment les appeler, les nourrit. Vous les nourrissez doublement ou triplement, avec des espèces sonnantes et trébuchantes, et aussi par le simple regard et attention que vous leur portez. Mais bon, chacun a sa liberté, ils verront bien.

Question : j’avais compris que sur les douze brins d’ADN, deux étaient activés. Faut-il retrouver...

Non, les douze brins d’ADN sont actifs. Vous en avez deux physiques et vous en avez dix éthériques. Vous avez certaines anomalies, en particulier chez les enfants, où on trouve trois ou quatre brins d’ADN physiques. Les autres, c’est de l’ADN codant vibratoirement, mais qui est éthérique. Y a pas de place pour mettre douze brins d’ADN dans une cellule, donc ce sont des forces éthériques qui s’organisent comme l’ADN. Donc y a douze brins : deux physiques et dix éthériques.

Question : au départ, n’y avait-il que deux brins actifs, les autres étant inactifs ?

Non, ils ont été resynthétisés par la Lumière. Ils n’étaient pas là avant, bien sûr.

Question : lorsque le cœur s’allume, est-il normal qu’il y ait des moments où on ne le sent plus ?

Mais nous avons bien dit que vous étiez en phase d’installation de la Théophanie perpétuelle, nous n’avons jamais dit que tout un chacun devait sentir son cœur en permanence. C’est justement l’effet de sentir ou pas sentir qui va vous faire dire si vous êtes dans le cœur vibratoirement ou si vous êtes dans la personne. Donc si ton cœur disparaît alors que tu le sens, pas par expérience lors des Théophanies  mais de manière quasi constante, et qu’à un moment donné il disparaît dans la journée, c’est une invitation à revenir effectivement dans le cœur. Tu peux t’apercevoir que la vibration du cœur, de la Couronne ou de la Théophanie, c’est une énergie un peu différente mais ça se passe toujours au même endroit. Vous allez constater, si ce n’est déjà fait, simplement une pensée qui n’est pas bonne va éteindre le cœur, ça revient après.

Donc c’est tout à fait normal, jusqu’au moment où ça sera permanent et où ça ne pourra plus s’éteindre parce que y a plus aucune raison que ça s’éteigne. Y a plus de prédation, y a pas de jugement, y a l’humilité, la simplicité. C’est comme ça que vous faites l’apprentissage, pas autrement. Vous pensez quand même pas pouvoir sentir votre cœur qui vibre et qui vit maintenant, et en même temps entretenir des pensées de dualité, des pensées de jugement, des ressentiments et autres. C’est comme ça que vous menez votre apprentissage. Et vous sentez la différence : quand le cœur est présent, c’est léger, vous êtes clairs, tout est précis en vous et tout est facile. Dès que vous en sortez, quand vous l’avez vécu, vous allez voir que ça va vous paraître la mort, en quelque sorte.

Et c’est justement à force de faire ces allées et venues entre l’éphémère et l’Éternel, mais cette fois-ci non plus simplement avec la conscience mais avec le relais du corps de chair, c’est-à-dire que vous le sentez, vous le vivez, c’est pas uniquement la Couronne radiante, ou le Cœur Ascensionnel, ou le Lemniscate, ou le Canal Marial, c’est la réalité de votre vécu. C’est pour ça que être dans le cœur, c’est vibratoire ; c’est pas une idée, un concept ou simplement la bienveillance, c’est bien plus que cela.

Dès que vous êtes spontanés, la Théophanie est là. Vous sortez de la spontanéité, vous réfléchissez avant de sortir une phrase ou vous rentrez dans, par exemple faire la liste des courses que vous allez faire, c’est tout à fait normal que le cœur s’arrête, ou ralentisse. Je parle de la perception, hein. Ça vous permet justement de voir ce qui est de l’ordre du cœur et ce qui est de l’ordre non pas de l’ego mais de l’éphémère tout simplement. Et malgré ça, progressivement, ça va s’installer définitivement. Mais quand ça sera installé et présent définitivement, si vous en avez le temps, vous sentirez aussi des différences, sans décider une Théophanie, en étant donc dans cette Théophanie perpétuelle où vous décidez plus rien. Vous allez bien voir par vous-mêmes que selon les frères et les sœurs que vous rencontrez, ça augmente ou ça diminue, même si c’est toujours présent. Pareil selon vos pensées, selon vos émotions. Si vous faites de la comptabilité, le cœur ne vous sert à rien, hein, sans ça vous allez mettre des zéros partout.

D’autres questions. Sur ce qui vous a été dit durant cette semaine, y a pas d’autres questions ?

Question : le 7 juin a été cité par plusieurs intervenants et on a parlé de tribulations humaines.

Si vous voulez, quand on prend l’exemple des deux guerres mondiales qui se sont passées, y a toujours un évènement déclencheur, on est d’accord ? L’assassinat de l’archiduc, par exemple. Là, l’évènement a été déclenché ce matin, mais il concerne pas la France. Vous vous attendez à voir quoi ? Des bombes qui volent au-dessus de vos têtes ? Vous les verrez venir bien à temps. Mais l’évènement déclencheur a eu lieu, renseignez-vous.

Question : quel a été l’évènement ?

Regardez vos journaux. Les tribulations ont commencé ce jour, ce matin. Mais maintenant, vous savez toujours qu’il y a un délai. La guerre, contrairement à ce que vous croyez, pour ceux qui l’ont pas vécue, vous croyez que c’est quelque chose qui démarre comme ça sur une étincelle ? Non, la guerre est décidée à l’avance. Au niveau du peuple, on vous dit que c’est les circonstances, mais c’est pas vrai puisque quand la guerre démarre, et vous constatez d’ailleurs que toutes les forces en présence sont massées, tous les armements modernes sont en place. S’ils sont en place, c’est pas pour éviter la guerre, c’est pour la faire. Donc l’évènement déclencheur a eu lieu. Maintenant on va pas vous donner l’heure précise où vous allez prendre une bombe sur la tête, quand même.

Vous êtes encore dans des croyances stériles, là. Regardez l’histoire de cette terre, regardez les guerres mondiales comment elles se sont déclenchées. Y a un déclencheur, et après ça va pas se faire instantanément, ça prend quelques jours. Allez, maximum quelques semaines, pas plus. Mais le déclencheur n’est reconnu en tant que tel qu’après, dans l’histoire. Mais les tribulations ont commencé, réellement et concrètement, ce 7 juin. Alors elles vont prendre une autre tournure après le solstice d’été, beaucoup plus générale on va dire,  partout sur la planète, mais vous n’en êtes pas encore là.

C’est vous qui projetez sans arrêt, regardez par rapport à 2012. Ramatan et Séréti avaient parlé que tout serait accompli au niveau de la transformation astronomique, qu’il avait dit. C’est effectivement ce qui s’est passé. Quand je disais déjà y a dix ans que la ceinture de feu allait se réveiller, mais quand je dis se réveiller, ça veut pas dire être en éruption. Vous voyez, je suis responsable de ce que je dis mais je suis pas responsable des interprétations que vous faites. Alors après, vous dites « Pépère, il raconte n’importe quoi ». Mais il vous faut des années pour vous rendre compte que c’était pas n’importe quoi mais que vous aviez interprété selon vos désirs, selon votre point de vue, et c’est pareil pour tout.

Regardez par exemple ce 7 juin. Les tribulations ont commencé, que vous le vouliez ou non. Tout est en place, et c’est pas dans un an parce que le déclencheur, en général, je vous l’ai dit, c’est quelques jours, quelques heures je crois pas, maximum deux à trois semaines, c’est tout. Qu’est-ce qu’il vous faut de plus ? Vous attendez de voir votre maison, ou d’avoir les supermarchés qui sont vides pour y croire ? Regardez autour de vous, et les évènements qui se sont produits ce matin sont décrits dans la Bible, dans l’Ancien Testament, dans le Nouveau Testament, dans le Coran, dans les prophéties bouddhistes, dans les prophéties modernes. Je sais pas ce qu’il vous faut de plus. Et vous pouvez rester dans le déni ou dans l’interrogation, c’est pas notre problème.

C’est la première fois, ou la deuxième fois, je vais dire, que nous vous donnons une date précise. Non pas de la fin des temps, puisque nous la connaissons pas, hein. Nibiru arrive, mais quand est-ce qu’il va être visible ? Je n’en sais pas plus que vous. Mais les évènements purement physiques ont démarré ce matin. L’Ascension a démarré le 8 mars, ça vous semble peut-être une date abstraite mais d’ici quelques semaines, si vous avez le temps et que vous regardez a posteriori, donc ce qui s’est passé dans cette semaine du 8 mars, vous allez comprendre. C’est comme les prophéties, y a des prophéties qui ont été écrites dans le langage de l’époque, que vous ne pouvez pas comprendre ni analyser, sauf quand ça se produit.

Mais nous, nous n’avons pas triché, tout ce que nous avons dit, que ce soit par rapport aux volcans, que ce soit même quand j’ai parlé, à l’époque, des vents qui allaient dépasser les 300km/h, jusqu’à 400, eh ben ces vents, ils ont démarré. Et vous me dites : « ah, j’ai pas vu les vents ». Ah ben oui mais là et dans les pays occidentaux, vous êtes encore dans votre doux rêve que vous avez un État qui vous protège et qui veut votre bien. Il faut vraiment être occidental pour croire ce genre de bêtise, hein, encore aujourd’hui.

Regardez ce qu’ils vous ont fait faire avec les élections, que ce soit en France ou ce qu’ils ont fait dans d’autres pays, ils continuent. Je vous l’ai dit, c’est la fin du système de contrôle du mental humain mais ils sont obligés, maintenant, de vous faire voir les symboles, non pas parce que c’est la gloriole de vous montrer tout ça, mais parce qu’ils sont obligés de vous programmer maintenant de minute en minute, sans ça leur système de contrôle du mental humain, il peut pas tenir. Donc ils sont obligés de créer des évènements qui génèrent de la peur, de la colère, de la tristesse, des manifestations ou peu importe, dans tous les pays. C’est ce qu’ils font, et de manière de plus en plus visible.

C’est pas parce qu’ils se cachent pas et que la Lumière éclaire seulement, c’est parce qu’ils ont besoin aussi de nourriture, et donc ils vous mettent des images, des scènes, des choses qui sont dans les spectacles, dans les cinémas, dans les films que vous avez vus. Ils vous mettent les même choses, pas pour vous divertir, en plus vous payez pour être programmés, c’est merveilleux. Vous payez pour votre écran qui est à la maison et vous payez pour aller voir des choses. Ils sont très forts, ils vous font payer pour votre propre esclavage.

Mais vous le voyez bien, l’eau est payante, et vous consentez, vous consentez toujours, et en plus, vous savez que vous pouvez pas… Si vous réagissez, de toute façon ils sont gagnants à tous les coups : vous dites rien, ils gagnent, vous réagissez, ils gagnent aussi. Les dés sont pipés. À part le cœur, y a pas d’autre solution. Mais maintenant quand j’entends des questions : « ah on est le 7,  j’ai rien vu », mais regardez l’histoire de ce monde qui se déroule tous les jours. Je vais pas vous donner, moi, ce que vous avez sur vos internet partout.

Et vous le sentez à l’intérieur, si vous êtes dans le cœur. Si vous n’êtes pas dans le cœur, vous vous posez des questions. Si vous ne sentez pas, depuis la Pentecôte, l’imminence de ce qui se déroule et non pas la projection de ce que vous voudrez voir se dérouler, eh bien vous allez comprendre que c’est fini. Sauf si vous êtes dans la personne et le déni, donc vous n’êtes pas dans le cœur. C’est le propre du mental, vous croyez que vous pensez des choses et vous allez analyser des choses alors que ce qui a été dit, est pas ça.

Le temps est écoulé.

Ah, si le temps est écoulé, il est écoulé pour moi, il est écoulé pour vous, n’est-ce pas ? Alors c’est l’heure de partir, ce que tu veux dire, c’est ça ?

Oui.

Ah, je croyais que tu faisais une prophétie.

Alors chers amis, je vous transmets tout mon Amour, toutes mes bénédictions et je vous souhaite une bonne profondeur et de vous trouver définitivement durant ce mois, c’est préférable.

Je vous transmets tout mon Amour, nous sommes avec vous, même si nous n’avons plus l’occasion de vous parler de manière collective, d’accord ? Nous sommes tous en vous et vous êtes de plus en plus nombreux à nous capter, à échanger avec nous, de différentes manières. Donc je vous transmets tout mon Amour et je crois que Marie quand même reviendra à certains moments, en fonction de ce qui est observable pour nous, hein. Voilà, donc ça sera vraisemblablement autour du solstice d’été, en fonction des évènements humains mais aussi du signe céleste, en fonction de ce qu’on a observé comme progression. D’accord ? Je vous transmets tout mon Amour et je vous dis, de toute façon, à dans quelque temps, au plus tard. À bientôt.